. ELAM » Peintres

19,953 total views, 354 views today

. ELAM

Photo de . ELAM

Informations biographiques

Né le 9 Septembre 1967 à Lille. L’artiste se définit d’abord comme « un artiste de la rue, c’est ce que l’on appelle l’art urbain».

J’ai su très vite que l’art, la création dans tous les sens du terme, allait accaparer mon existence. Mes premiers émois furent absorbés devant des murs d’affiches de cinéma, dans des abris en béton, sous lesquels les mineurs attendaient les transports ! Quand il pleuvait, les affiches se décollaient plus facilement avec l’eau, alors je m’amusais à tirer les lambeaux, et ça faisait de drôles d’images ! Cette époque fut ma première émotion picturale ! Le truc que tu fais avec tes mains qui te rend satisfait de toi-même !

 

C’est en 1993 que tout a basculé ! Dans un cours de théâtre à Paris… j’avais un partenaire qui graffait, je percevais chez lui un vent de liberté, la rue était à lui, les murs aussi !
 Avec une petite bande, j’ai découvert la bombe. Rien ne me semblait plus fort que de sentir cette adrénaline, d’être en action, et de changer un aspect neutre, en quelque chose de concret, de coloré, d’inventif ! J’ai beaucoup observé, appris, et écouté. Ma spécialité c’étaient les phrases, les mots. Détourner une image en quelques mots avec l’impact ! A force d’arpenter les rues j’ai découvert le pochoir. En 2008 que j’ai pris mon destin artistique en main grâce à la rencontre d’une personne qui a cohabité avec un artiste pionnier du pochoir, Edmond Marie Rouffet, et qui m’a appris toute l’histoire parisienne des pochoiristes.

 

Mon moteur, c’est raconter, réinventer, réactualiser des personnages, essayer de coucher sur mes toiles ma nostalgie, et avant tout communiquer mon émotion, j’aime les photos jaunies, j’aime lire le temps, je suis un hypersensible, je peux être vite submergé d’émotion . Le message est souvent dans mes toiles : Betty Punk ou Candy Croft que j’émancipe ne sont plus des petites filles fragiles au grand cœur ! ce sont des femmes aguerries qui s’affirment ! c’est aussi un message d’espoir que je veux délivrer par le biais de ma peinture, tout le monde peut changer !

 

Je maroufle mes toiles parce que j’aime les affiches. Il m’est souvent arrivé de pocher sur des panneaux d’affichage libre, en posant mes pochoirs dessus, je boucle la boucle, l’affiche de mon enfance sur la cabine des mineurs recouverte par mon travail d’adulte, c’est ma vie. J’essaye toujours d’être en accord avec moi-même dans mon travail, je refléchis ou me rappelle, je réagis aussi quand c’est important pour moi, mais avant tout, j’essaye d’écrire avec ma peinture. L’humour intervient aussi très souvent ainsi que l’émotion ! Ma technique : pochoirs multicouches sur marouflage d’affiches, il m’arrive aussi de concevoir mes propres affiches, en mixant plusieurs sujets. Je travaille à la bombe et patines.          Extraits de texte

Catégories : Artistes, Peintres
Mis à jour il y a 8 mois.