RENAULT » Dessinateurs

RENAULT

Photo de RENAULT

Informations biographiques

Jean-Michel Renault

alias Jean-Michel, Tibitin

http://www.jeanmichelrenault.fr

 

Membre FECO France

Né le 18 juin 1953 à Calais (Pas-de-Calais). Vit et travaille à Montpellier depuis son retour des Antilles en 1983.

Les supports de ses dessins :

1er dessin (signé Jean-Michel) publié dans Pilote (une BD), puis la 3e chaîne de l’ORTF (aux JT), TF1 (aux JT), Tennis magazine, Sunday Time magazine (Londres), Lucky Luke, L’Écho des Savanes, Stratégie, Sport magazine, France-Antilles, Télé 7 jours-Antilles, Sport Caraïbes, Le nouveau Sud, Le Journal de Montpellier, Midi Libre, L’Agglo rieuse, L’Heb’di, etc.

Publications :

JMR est l’auteur de 34 ouvrages sur des sujets passions aussi différents que La Guyane, Marianne, Montpellier, Dali, le Maroc, la garrigue…

Concernant le dessin et la BD, il signe : C’est malin Tibitin ! (Éditions du Pélican) en 1980,Morceaux choisis de la Ve caricatures et BD avec Alexis et Solé (éditions Dargaud) en 1981, La vie de Salvador Dali en BD sur des textes de Robert Descharnes, alors secrétaire et historien de Dali (éditions Robert Laffont/Daniel Briand) en 1986, Mines de rire caricatures d’humoristes (éditions Pat à Pan) en 2005, Censure et caricatures (éditions Pat à Pan) en 2006, Bonjour Tibitin ! BD (éditions Pat à Pan) en 2007, Maroc, regards croisés avec Marc de Circourt en 2008, Kimbé rèd Tibitin ! BD (éditions Pat à Pan) en 2009.

Distinctions obtenues :

Prix du meilleur livre sur la presse à Rive-de-Gier en 2007 et en 2010, prix de la Ville d’Orléans à Orléans en 2007, prix du public de Tourcoing en 2008, prix du dessin le plus piquant à Tourcoing en 2009. Expositions personnelles à Calais, Montpellier, Octon, Saint-Just-le-Martel, etc.

Site perso : http://www.jeanmichelrenault.fr

 

Profession de foi :

Dans une vie d’artiste, il faut aussi compter avec la chance : mes dessins de potaches accrochent un jour à Calais le regard de Jean Giraud (Blueberry) qui m’envoie les montrer à René Gosciny (excusez du peu) lequel m’ouvre aussitôt, à dix-neuf ans, les portes du journal Pilote. Quelques mois plus tard, une fois « monté » à Paris, Albert Uderzo découvre ma caricature de Pierre Messmer (alors Premier ministre) et me propose de reprendre le flambeau des Grandes Gueules alors que le trio d’origine, pour diverses raisons, a quitté le navire Astérix. Ce fut alors parti pour une vie de dessinateur-funambule mis au service de mes diverses passions, tout en jouissant d’un grand luxe (un combat de tous les jours) : ma liberté. Pourvu que ça dure !

Catégories : Dessinateurs
Mis à jour il y a 9 mois.